Logo FeDev Paris-Saclay

FÉDÉRATION DEMENŸ-VAUCANSON / FéDeV

La recherche

Les unités de recherche

ifsttar

IFSTTAR

L’Ifsttar (Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l’Aménagement et des Réseaux) est un établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la tutelle conjointe du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. Né en 2011 de la fusion de l’INRETS et du LCPC, l’IFSTTAR conduit des travaux de recherche et d’expertise dans les domaines des transports et de la mobilité, des infrastructures, des risques naturels et de la ville, et possède donc des équipes et laboratoires couvrant un large spectre disciplinaire. Trois équipes de l’IFSTTAR,  localisées notamment sur le site de Versailles-Satory, participent à FEDEV.

  • AME-LPC : le Laboratoire de Psychologie des Comportements et des mobilités a pour objectif d’étudier les déterminants des comportements des usagers des systèmes de transports et des usages de mobilité. Mobilisant les perspectives disciplinaires de la Psychologie et l’Ergonomie afin d’appréhender ces déterminants aux niveaux cognitif, motivationnel et social en relation avec les caractéristiques de l’environnement et des infrastructures, les travaux s’organisent selon trois thématiques : (1) Education, apprentissage, développement et modification des compétences pour la mobilité ; (2) Perception des risques et risques objectifs selon les modes de transport ; (3) Processus socio-cognitifs et assistance à l’éco-mobilité. Le LPC comprend actuellement 7 chercheurs permanents.
  • COSYS-LEPSIS : Le Laboratoire Exploitation, Perception, Simulateurs et Simulations a pour mission de développer des connaissances et des outils d’aide au diagnostic, à la conception, à l’évaluation et à la décision pour favoriser l’émergence de solutions innovantes pour améliorer l’efficacité et la sécurité du système de transport routier. La particularité du LEPSIS est de confronter les solutions techniques avec les usages en privilégiant le recours à la simulation. Pour atteindre ces objectifs, le LEPSIS mène des recherches pluridisciplinaires, couplant les sciences de l’ingénieur (SPI) et les sciences humaines (SHS). En SPI, il y a des travaux en informatique, mathématiques, traitement du signal et des images, automatique, intelligence artificielle et analyse de données. En SHS, les activités mobilisent principalement la psychologie cognitive et et la psycho-ergonomie. Le LEPSIS compte aujourd’hui 24 permanents dont 11 chercheurs
  • TS2-SIMU (en attente) : L’équipe en émergence SIMU développe des outils et méthodes pour l’étude et la simulation des comportements humains lors des déplacements de ces derniers. Les outils d’observation des comportements concernent l’instrumentation de véhicules (en particulier pour des études en conduite “naturelle” ou pour des études “sur piste” en situation de conduite “limites” ou lors de chutes) et sur l’analyse des trajectoires réalisées. Les outils d’observation des comportements en réalité virtuelle concernent la simulation de conduite et/ou de déplacement ainsi que la simulation du comportements d’entités simulées (acteurs divers de la situation routière étudiée). Depuis une dizaine d’années ces travaux se focalisent sur la conduite des deux-roues motorisés, le phénomène dit “du mal des simulateurs” et la simulation des comportement humains de conduite. Ils sont réalisées de manière pluri-disciplinaire avec des chercheurs de laboratoires SPI et SHS. L’équipe compte aujourd’hui 3 permanents (SPI).